La volte-face de Berlusconi épargne une crise à l'Italie

le
0
L'ex-président du conseil Silvio Berlusconi a créé la surprise en appelant les parlementaires de son parti à voter la confiance au gouvernement.

Coup de théâtre lors du débat de confiance, mercredi, au Sénat italien: contre toute attente, Silvio Berlusconi, intervenu en séance en début d'après-midi lors des déclarations de vote de chaque groupe, a annoncé que son parti, le PDL, voterait dans son ensemble la confiance au gouvernement présidé par Enrico Letta.

Les 91 sénateurs du PDL devraient donc voter massivement en faveur du gouvernement, tout comme le feront dans l'après-midi les 99 députés du même parti, lorsque la Chambre des députés votera à son tour.

Dans sa brève déclaration, Silvio Berlusconi a rappelé qu'il avait été le premier à promouvoir et soutenir la formation du gouvernement de coalition présidé par Enrico Letta, le 28 avril dernier, dont 5 des 23 ministres sont membres du PDL.

Le Cavaliere a écouté «avec attention» les enga...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant