La voiture électrique sera-t-elle américaine ?

le
0
Les Fisker et Tesla sont aussi étonnantes qu'élégantes. À l'inverse des réalisations européennes, elles donnent envie de découvrir la fée électricité.

Faut-il s'appeler Tesla ou Fisker pour transformer une technologie en rêve? C'est la question que l'on se pose inévitablement après avoir essayé les Model S et Karma produites par les deux constructeurs d'outre-­Atlantique. Des machines étonnantes qui n'ont rien en commun avec la plupart des véhicules électriques conçus sur le Vieux Continent. Ainsi, dans le cas de la France, à l'exception de quelques réalisations comme l'Exagon Furtive ou le roadster Pariss, les voitures électriques dérivent de modèles thermiques ou ne sont que des voiturettes peu ou prou améliorées.

Nous sommes là à mille lieues de ce qui a guidé la conception des deux voitures électriques américaines. Henrik Fisker, ancien designer de BMW et d'Aston Martin, a misé sur l'esthétique: «Comme aux débuts de l'automobile et des belles carross...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant