La voiture électrique, marché ouvert aux petits constructeurs français

le
1
Bolloré, Mia et Aixam disposent tous de modèles à même de répondre à la demande naissante en véhicules électriques.

La Bluecar de Bolloré a été le véhicule électrique le plus vendu en France l'an passé. Une voiture électrique peut répondre à des besoins très spécifiques, ce qui laisse leur place à un certain nombre de petits acteurs. C'est évidemment très vrai avec l'autopartage, où le véhicule peut se recharger lorsqu'il n'est pas utilisé. «Les quadricycles (c'est-à-dire les voitures sans permis) sont également particulièrement adaptés à l'électrique», constate Joseph Beretta, président de l'Avere, l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique. «Même Renault s'y est d'ailleurs mis avec son Twizy.» Ces petits acteurs ont toute leur place dans un marché de niche. Il leur sera, en revanche, plus difficile de faire valoir leurs atouts si le marché du véhicule électrique décolle réellement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 16 mar 2013 à 09:31

    On ré-invente les voiturettes expérimentales de 1900 !!! quel progrès.