La voie étroite du président Ouattara

le
0
Le nouveau président hérite d'un pays divisé, désorganisé et meurtri par les violences post-électorales.

Sécuriser, reconstruire, réconcilier : après quatre mois d'une lutte sans merci contre le président sortant, on se surprendrait presque à penser que les choses sérieuses commencent seulement pour Alassane Ouattara. Héritant d'un pays divisé, désorganisé et meurtri par les violences post-électorales, le président aura fort à faire pour remettre la Côte d'Ivoire, jadis locomotive économique de l'Afrique de l'Ouest, sur les rails de la prospérité. De l'avis général, cependant, son arrivée au pouvoir offre une opportunité inédite de clore le chapitre ouvert il y a plus de dix ans. «La lassitude de la population, qui exprime dans sa grande majorité un besoin de paix et de changement, donne enfin des raisons d'être optimistes», estime Antoine Glaser, ex-directeur de la Lettre du continent et spécialiste de l'Afrique.

Dans un premier temps, il est certes prévisible que des voix continueront d'attaquer Alassane Ouattara. Ceux-là même qui contestent sa national

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant