La vodka russe boycottée dans des bars gays de Chicago

le
0
La vodka russe boycottée dans des bars gays de Chicago
La vodka russe boycottée dans des bars gays de Chicago

Gai oui, mais sans vodka ! Cinq bars gays de la ville américaine de Chicago ont décidé de ne plus vendre le typique alcool russe pour dénoncer la loi anti-propagande homosexuelle ratifiée en Russie le 30 juin dernier, selon le chicagoist.com.

Le premier, le Sidetrack Video Bar, situé dans le nord de Chicago, au c?ur du quartier surnommé Boystown, a suivi l'appel lancé par Dan Savage, journaliste militant de la cause gay depuis le début des années 1990. Chroniqueur régulier dans l'hebdomadaire de Seattle «The Stranger», l'auteur intitule son article du mercredi 24 juillet «Why I'm Boycotting Russian Vodka» (Pourquoi je boycotte la vodka russe). Peu favorable à une mise à l'index des Jeux Olympiques de Sotchi en Russie (en hiver prochain), qui concernera finalement peu d'Américains, il y explique que le plus efficace est de cesser immédiatement de consommer de la vodka russe.

Dans un communiqué publié sur le site internet Chicagopride, les directeurs des bars Elixir Lounge, Halsted's Bar and Grill, Hydrate Nightclub et Replay se disent «outrés par les attaques ouvertes du gouvernement (russe ndlr) contre les droits de la communauté LGBT. Dès maintenant, nous retirons tous les produits russes de nos établissements.»

Les bars ont donc décidé de remplacer notamment la Stolichnaya, «Stoli», fameuse vodka russe aux Etats-Unis, soit par la Halsted Vodka versant 15 % de ses profits au groupe Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) soit par la Reyka Vodka, marque d'Islande, pays où le mariage entre personnes de même sexe est légal.

The Call, un autre bar de Chicago, a également arboré une affiche indiquant «Fier de ne pas servir de vodka russe».

Déjà en 2007, dans cette même chronique, le journaliste avait appelé à boycotter la Stoli après que la gaypride avait été interdite à Moscou.

Reste que la marque incriminée Stolichnaya n'est plus fabriquée en Russie, mais à Riga en Lettonie.

VIDEO. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant