La visite à haut risque de Paul Kagame en France

le
0
Le président rwandais est à Paris pour sceller la réconciliation entre les deux pays.

Ce dimanche, le président rwandais, Paul Kagame, a posé le pied en France. Les débuts d'une visite officielle - la première depuis le génocide de 1994 - qu'il n'est, pour une fois, pas exagéré d'appeler à haut risque. Le point d'orgue devrait être lundi le déjeuner à l'Élysée entre Nicolas Sarkozy et son homologue, un repas censé sceller la réconciliation entre les deux pays. «L'ampleur du contentieux est tel, les enjeux idéologiques sont si forts qu'ils ne seront pas surmontés sur une simple visite», estime André Guichaoua, professeur à Paris-I.

Entre Paris et Kigali, les tensions passionnées sont extrêmes et intactes depuis dix-sept ans et la fin des massacres qui ont entraîné la mort de 800.000 Tutsis et opposants hutus.

Au c½ur de la discorde, l'appui apporté dans les années 1990 par les Français au régime de Juvénal Habyarimana lors de la guerre qui l'opposait aux rebelles du Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame et l'opération «Turq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant