La violence verbale toujours plus présente à l'école

le
0
Les conflits qui ont mené les personnels de l'Éducation nationale vers la justice auraient progressé de 7,5 % en 2011-2012.

«Vous vous rappellerez de moi pendant votre retraite». Les mots d'un parent d'élève à un directeur d'école pour son dernier jour d'exercice, juste après lui avoir cassé le nez. «Le différent remontait à l'année précédente, lorsque son fils était scolarisé dans l'établissement», raconte Monique Moulin, présidente de l'Autonome de solidarité laïque de la Gironde.

Cette professeur à la retraite fait partie des militants de ce réseau de quelque 100 associations, regroupées au sein de la Fédération des autonomes de solidarité (FAS). Depuis 1903, elle défend des intérêts moraux et matériels des personnels de l'éducation. En partenariat avec la Maif depuis 2008, la fédération assure la protection de près de 455.000 personnels d'éducation de l'enseignement public, soit plus de la moitié de cette population.

Écouter les personnels vict...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant