La violence scolaire fait sa rentrée

le
0
Vincent Peillon hausse le ton après deux agressions de professeurs.

Collégiens et lycéens viennent tout juste de reprendre le chemin de l'école que le thème de la violence sco­laire refait déjà surface. À peine dix jours après la rentrée, deux professeurs ont déjà été agressés. Mercredi, une enseignante d'histoire-géographie du collège Jules-Verne de Buxerolles, près de Poitiers, a été frappée par la mère d'un élève de quatrième, apparemment outrée en raison d'une remarque dans le cahier de correspondance sur un travail non fait et l'oubli de matériel. Interpellée, la mère de famille a été déférée jeudi devant le procureur de la République, qui a prolongé sa garde à vue, au cours de laquelle elle a aussi giflé et tapé un policier. Pour marquer le coup, le ministre de l'Éducation nationale a porté ces faits à la connaissance du procureur de la République. «C'est la première fois que M. Peillon a décidé d'user de cette procédure», précise le ministère.

Mardi après-midi, un professeur de lycée professio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant