La ville libanaise Arsal face aux jihadistes de l'EI

le
0

À Arsal, ville libanaise à deux pas de la frontière syrienne, la situation est devenue intenable. Dans cette cité de 35 000 habitants, les autorités doivent gérer l'afflux de milliers de Syriens qui fuient la guerre et les attaques des jihadistes de l'Organisation de l'État islamique, réfugiés dans les montagnes alentour.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant