La ville de Tokyo compte recréer les Champs-Élysées chez elle

le
0

La capitale nippone se prépare à accueillir les Jeux Olympiques de 2020. Un de ses projets phares : recréer de toutes pièces la légendaire artère parisienne. Une initiative ambitieuse.

«J’me baladais, sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu», commence la chanson Champs-Élysées de l’immense Joe Dassin. L’inconnu a désormais un visage, avec cet ambitieux projet de la capitale japonaise Tokyo: le projet «Champs-Élysées», qui consiste à reproduire la célèbre avenue parisienne, avec ses arbres et ses boutiques de luxe. Naturellement, cette initiative ne survient pas à ce moment par hasard. Elle entre directement dans la préparation des Jeux Olympiques de 2020, qui se dérouleront à Tokyo. Une préparation qui engendre d’autres projets d’infrastructures.

Mais les ambitions nippones ne se limitent pas à l’événement sportif. L’objectif est plus visionnaire, et plus pérenne. Cette copie de l’avenue française devrait permettre de «générer du dynamisme, et revitaliser le quartier, notamment en ouvrant des cafés en plein air, sur les larges trottoirs», est-il précisé dans le projet, détaillé par le site Quartz. Les travaux de l’artère ont déjà débuté, sans toutefois que l’on puisse encore deviner les spécificités des Champs, et la couleur locale française.

Créer un nouveau «hotspot»

Les Champs-Élysées nippons se situeront dans le quartier de Toranomon. Pour le moment, seul le Good Morning Café - pas de nom en français donc! - a d’ores et déjà ouvert, selon le Japan Times. Si la société qui est derrière ce projet d’envergure (Mori Building), réussit son coup, les retombées économiques pourraient être en conséquentes. Mais la vraie question que se pose le Japan Times est la suivante. C’est une chose de construire des cafés avec de grandes terrasses, et de tenter de rendre attractif un quartier ennuyeux. Mais peut-on vraiment «fabriquer» le charme à la française qui est censé l’habiter?

Pour les plus curieux d’entre vous, le site Quartz a publié des photos qui montre bien l’avancée des travaux...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant