La Villa Montmorency plombée par le "syndrome Depardieu"

le
23
L'entrée de la Villa Montmorency
L'entrée de la Villa Montmorency

Vincent Bolloré, Arnaud Lagardère, Xavier Niel, Céline Dion, Alain Afflelou et Carla Bruni-Sarkozy, tous vivent ou ont vécu dans ce quartier privé huppé, la Villa Montmorency. Situé sur une butte du 16e arrondissement, à deux pas de la porte d'Auteuil, l'endroit a tout pour séduire : de vastes maisons avec jardin, des ruelles paisibles, une atmosphère bucolique et une sécurité optimale. Mais les temps ont changé dans cette enclave créée en 1853 par les fondateurs de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Saint-Germain. Décrite comme un "ghetto de millionnaires", la Villa Montmorency perd ses habitants. Entre 15 et 25 maisons y seraient à vendre d'après Les Échos, dans un village qui en compte 120. Un phénomène "inédit" selon Roger Abecassis, le président de Consultants Immobilier cité par le quotidien économique. "Il y a deux ans, quand il y avait trois maisons à vendre, c'était le bout du monde et parmi elles, il y en avait une seule dont le prix correspondait à des réalités de marché", précise-t-il."Une hérésie de rester en France" Alors, pourquoi les propriétaires quittent-ils le navire Montmorency ? Pour Roger Abecassis, il faut aller chercher du côté de la pression fiscale et de la taxe à 75 %. "Quand je discute avec ceux qui vendent, ce qui ressort, c'est un profond sentiment d'injustice. J'ai créé des d'emplois, j'ai payé beaucoup d'impôts et on me crache dessus... C'est le syndrome Depardieu en fait....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 le mardi 4 fév 2014 à 17:59

    Sans les pauvres, les riches ne sont rien. C'est tout de même grâce aux millions d'euros de subvention (payės par le contribuables) faites chaque année à l'industrie du cinéma et à la gratitude et reconnaissances des français que cet acteur existe. C'est donc aussi grace aux pauvres que les riches le deviennent. Il serait donc plus moral qu'en temps de crises, ces derniers fassent preuve de solidarité. A force de siphonner les pauvres, un jour il n'y aura plus rien a siphonner...

  • fquiroga le jeudi 30 jan 2014 à 18:39

    C'est plutôt le syndrome fiscalité à mort....

  • M362321 le mardi 28 jan 2014 à 14:02

    C'est bien Alain. C'est bien. Et qui va payer 20% de TVA si les riches ne consomment plus et financer ta petite retraite ? Tes enfants ? C'est marrant cette haine des gens qui réussissent... gna gna il gagne de l'argent, c'est pas bien etc.

  • M8226010 le vendredi 24 jan 2014 à 18:02

    @JOKEN Si tu veux changer et non pas voter encore pour des politiques, regarde plutot du coté du mouvement "Nous citoyens". Pour sortir du problème "droite ou Gauche".

  • JOKEN le vendredi 24 jan 2014 à 14:32

    Syndrome PS !les socia.lopes font en sorte que les bons et vrais français quittent leur France, au profit d'une manne d'immigrés malfaisants MAIS ... futurs électeurs PS en reconnaissance des con.tribuables qui paieront à vie pour eux!! JE VAIS VOTER MARINE. Ce sera une toute première fois et j'en suis très heureux autant que tout mon entourage qui a pris la même décision.

  • M2273837 le vendredi 24 jan 2014 à 13:23

    Syndrome Depardieu ou Syndrome PS. ?

  • sbedier le vendredi 24 jan 2014 à 11:53

    Le coté positif est que si ça pouvait permettre à refaire descendre sur terre les prix de l immo sur paris et que de nouveaux des gens y habitent au lieu des multinationales et autres émirs... plutôt donc avec avec sa classe moyenne et vivante ....

  • NYORKER le vendredi 24 jan 2014 à 11:31

    C'est pour ça que je ne veux pas devenir riche ! si c'est pour se faire taxer de partout , je préfère resté pauvre

  • M5441845 le vendredi 24 jan 2014 à 11:14

    Faire payer les riches est une utopie de la gauche française depuis toujours. Jamais aucun pays n'a réussi a "faire payer les riches", mais certains ont réussi à les faire partir et ce sera peut être le seul succès du Président Hollande. Avec beaucoup de discrétion, les riches s'en vont payer leurs impôts et créer des emplois ailleurs. Autour la meute aboie

  • M1945416 le vendredi 24 jan 2014 à 11:06

    exact, pas de rentrés fiscales, donc plus d'impôts et taxe pour ceux qui restent et qui travaillent bien sur