La vigueur de la croissance américaine donne raison à la Fed

le
0

(lerevenu.com) - Le Produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de 3,5% en rythme annualisé de juillet à septembre, selon une première estimation du gouvernement, surprenant les analystes qui tablaient sur une expansion de 3%. "Cette robustesse inattendue de la croissance au troisième trimestre justifie l'affirmation de la Réserve fédérale mercredi qui disait +percevoir des forces sous-jacentes suffisantes dans l'économie en général+", a estimé Paul Ashworth de Capital Economics. La banque centrale (Fed) a mis un terme mercredi à six ans de soutien monétaire exceptionnel en cessant ses injections de liquidités dans le système financier.

Mais elle a encore promis des taux inchangés proches de zéro pendant "un temps considérable" pour soutenir l'économie, à moins qu'une accélération des prix ou des emplois ne change la donne. Les analystes s'attendent en majorité à une première hausse des taux en juin, mais, à l'annonce de cette croissance solide jeudi, certains pariaient déjà sur une remontée des taux en mars-avril. "Si la croissance continue à ce rythme, ce que je crois, le premier resserrement de la Fed pourrait bien intervenir au printemps quand les salaires vont remonter", a affirmé Ian Shepherdson, de Pantheon Macroeconomics.

La Maison Blanche s'est félicitée de ce trimestre "solide" à la veille des élections législatives de mi-mandat mardi. "Depuis la cri

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant