La vie sera-t-elle plus belle sans Benzema ?

le
0
La vie sera-t-elle plus belle sans Benzema ?
La vie sera-t-elle plus belle sans Benzema ?

Alors que Karim Benzema pourrait manquer l'Euro en raison de ses problèmes judiciaires, Didier Deschamps peut commencer à réfléchir à la meilleure formule sans son attaquant vedette. Voilà quelques pistes.

Karim Benzema sera-t-il à l’Euro ? A l’heure actuelle, il est impossible de répondre à cette question mais le marasme judiciaire dans lequel se trouve l’attaquant du Real Madrid est tel qu’il pourrait bien manquer la compétition en France. En revanche, s’il n’a pas été retenu pour les matchs de novembre, Mathieu Valbuena, qui a lancé bien malgré lui le « Benzemagate » avec l’affaire du chantage à la sextape dont il est la victime, devrait être là en juin prochain. En attendant, des trois titulaires indiscutables au sein de l’attaque des Bleus, seul Antoine Griezmann sera présent face à l’Allemagne puis en Angleterre. L’occasion déjà pour Didier Deschamps de faire sans ses deux piliers. Et aux autres de briller. « Je ne suis pas dans l'urgence, a-t-il tempéré jeudi devant les journalistes. L'absence de Karim n'est pas un souci de plus. Je verrai avec les 23 joueurs qui sont là. Je n'ai pas d'inquiétude supplémentaire, seulement des réflexions, comme d’habitude. » Voilà quelques pistes pour imaginer les Bleus à l’Euro.


Première option : un 4-3-3 attendu

Voilà la solution la plus évidente (et celle qui sera certainement retenue face aux Allemands vendredi soir au Stade de France). Avec Olivier Giroud en pointe. De retour en forme avec Arsenal où il a profité de la blessure de Theo Walcott, il aura l’occasion de prouver qu’il peut assumer ce rôle de pivot au sein du 4-3-3. Et ainsi surfer sur ces deux minutes très efficaces face au Danemark où il avait inscrit un doublé en début de partie (4eme et 6eme). L’ancien Montpelliérain peut compter sur le soutien indéfectible de Deschamps, qui n’avait pas hésité à le sélectionner même lorsqu’il était au fond du trou avec son club. Dans le couloir gauche, Griezmann. Et à droite, Valbuena quand il sera de retour. S’il parvient à conserver son efficacité renaissante, son apport dans le jeu dos au but ou dans les airs et sa capacité à se démarquer dans la surface adverse, il constituera la solution la plus crédible si Deschamps opte pour ce schéma tactique.
S’il décide de conserver son milieu à trois (Paul Pobga- Lassana Diarra-Blaise Matuidi), Deschamps pourrait également décider de laisser sa chance à Anthony Martial dans l’axe. Un poste qu’affectionne le nouveau buteur de Manchester United et qui l’avait vu briller la saison passée à Monaco. Et ce malgré un profil d’ailier compte tenu de ses qualités de vitesse et dribble. Mais Martial n’est pas qu’un TGV, c’est aussi attaquant extrêmement doué dos au but, qui est capable de se démarquer dans la surface et qui travaille beaucoup plus que Giroud. Son évolution pourrait d’ailleurs l’amener à vite ressembler à Benzema. A voir peut-être face aux Anglais mardi ! André-Pierre Gignac ou encore Alexandre Lacazette peuvent évidemment évoluer à ce poste mais les deux premiers cités semblent avoir une belle longueur d’avance


Deuxième option : Un 4-2-3-1 déjà vu

Et si Deschamps optait pour un 4-2-3-1 qu’il a déjà testé par le passé ? Un schéma tactique qui pourrait être choisi en cas de forfait de l’un de ses trois milieux de terrain. Et Giroud en serait le principal bénéficiaire, lui qui évolue sous les ordres d’Arsène Wenger dans ce système. Cette formation est évidemment plus intéressante avec un vrai « pivot » qu’est Giroud que lorsque c’est Benzema qui s’y colle. Mais Anthony Martial pourrait également avoir son mot à dire, lui qui évolue depuis son arrivée à Old Trafford dans ce schéma avec Wayne Rooney en soutien. Et on ne peut pas dire qu’il s’est manqué avec déjà cinq buts inscrits toutes compétitions confondues.

Là encore Gignac pourrait évidemment avoir sa place, si tant est qu’il soit retenu lors du prochain rassemble, ce qui est encore loin d’être gagné. Cela permettrait notamment à Mathieu Valbuena de retrouver un rôle de numéro 10 chez les Bleus avec, pourquoi pas, Griezmann et Ben Arfa pour animer les côtés. Alors, un 4-2-3-1 dans sept mois ? Cela semble assez improbable. Il faudrait une blessure dans l’entrejeu pour que cela arrive. Loin d’être une perspective enthousiasmante…


Troisième option : Un 4-4-2 inédit ?

Et si Didier Deschamps optait pour un 4-4-2 aux contours très originaux ? Là, les possibilités sont extrêmement nombreuses ! D’autant que plusieurs joueurs évoluent dans ce schéma en club. C’est le cas notamment d’Antoine Griezmann du côté de l’Atlético Madrid ou encore d’Hatem Ben Arfa à l’OGC Nice. Voire d’Alexandre Lacazette ou de Nabil Fekir lorsqu’il reviendra de blessure du côté de Lyon. Une tactique qui pourrait permettre à Olivier Giroud d’être encore plus utile dans son jeu dos au but avec un deuxième attaquant à ses côtés, qui pourrait être, pourquoi pas Martial ! Mais si Deschamps ne teste pas cette formule face aux Allemands ni aux Anglais, elle pourra être définitivement jetée aux oubliettes, même si elle pourrait surprendre ses adversaires.

Les compos probables pour vendredi soir
France : Lloris (cap) – Sagna, Varane, Koscielny, Evra – Pogba, L.Diarra, Matuidi – Griezmann, Giroud, A.Martial
Allemagne : Neuer – Ginter, J.Boateng, Hummels, Hector – Khedira, Schweinsteiger (cap) – T.Müller, Gündogan, Schürrle – M.Gomez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant