La vie sans Jérôme Boateng

le
0
La vie sans Jérôme Boateng
La vie sans Jérôme Boateng

Blessé aux adducteurs vendredi soir, Jérôme Boateng sera indisponible pendant au moins trois mois. Une nouvelle qui inquiète profondément le Bayern, devenu hyper dépendant de lui ces deux dernières années. À quelques semaines d'affronter la Juventus, l'avenir s'assombrit légèrement pour les Bavarois.

Il n'y avait qu'à regarder le monde qui attendait Jérôme Boateng, ce mardi, à la sortie du cabinet du Dr. Müller-Wofhart pour comprendre à quel point l'Allemagne s'inquiète pour son défenseur-star. Rarement la blessure d'un joueur aura autant fait la une des journaux. Et pour cause, tout le pays sait que sans le natif de Berlin, le Bayern et la Nationnalmannschaft ne sont plus les mêmes. Si souvent décrié après la Coupe du monde 2010 pour sa lenteur et son style un brin rugueux, Boateng est devenu, depuis le triplé de 2013, un élément essentiel de la machine bavaroise. Sous Guardiola, celui qui culmine à 1,92m a gagné en tout. Un peu à l'image de Gerard Piqué au FC Barcelone, qui avait tant progressé au contact de Pep. " Guardiola est le premier coach à m'avoir vraiment appris qu'un défenseur était aussi important pour placer une attaque ", a récemment avoué Boateng dans les colonnes de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Une éducation qui a transformé le défenseur devenu donc l'un des membres les plus importants de la mise en place du jeu du Bayern, - l'entraîneur catalan l'appelant même son " quarterback ". Dès lors, il est plus facile de comprendre pourquoi, vendredi soir, lorsque Jérôme Boateng a demandé à être remplacé, la mine de Pep n'était pas celle des meilleurs jours. Car lui sait mieux que personne que le numéro 17 du Bayern Munich est bel et bien le meilleur défenseur du monde, et que ces quelques mois sans lui risquent d'être très compliqués. Et comme le dit Philipp Lahm : " Il n'y a pas de blessure plus amère, elle risque de nous faire beaucoup de mal."

Qui pour le remplacer ?


Passé le choc, la difficulté pour le Bayern va donc être de remplacer Boateng. Holger Badstuber, qui revient juste de blessure, a certes effectué un bon match vendredi soir face à Hambourg, mais il reste très fragile, tant physiquement que psychologiquement, après trois années passées à l'infirmerie. Par ailleurs, Javi Martínez semble le joueur le plus à même d'accompagner Badstuber au sein d'une défense à 4 ; mais lui aussi a la fâcheuse tendance à passer beaucoup de temps chez le médecin. " Tous les défenseurs centraux que nous avons connaissent souvent des rechutes ", a résumé vendredi soir Philipp Lahm au micro de Sky. Mehdi Benatia étant indisponible jusqu'en février, Guardiola ne…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant