La vie ordinaire d'un pape émérite

le
0

«Le pape est en paix avec lui-même et avec le Seigneur», assure son secrétaire particulier.

C'est comme une petite maison dans la prairie. On la distingue depuis le dôme de la basilique Saint-Pierre au creux des jardins du Vatican. Un lieu calme, en retrait. Depuis son arrivée, le 2 mai 2013, il ne l'a quitté discrètement que pour un concert à Castel Gandolfo en août et pour visiter son frère Georg hospitalisé à Rome en janvier.

À bientôt 87 ans (le 16 avril prochain), Benoît XVI «va mieux» car l'après-renonciation n'a pas été facile à vivre. Ses proches affirment qu'il a dû traverser une période d'abattement liée à une très lourde fatigue accumulée. Ce temps est maintenant dépassé même si le poids irrémédiable des années est là, en particulier pour sa vision affaiblie.

Chaque matin, il se lève à 5 h 30, une demi-heure plus tard qu'avant, célèbre la messe à 6 heures avec son secrétaire personnel, Mgr Georg Ganswein, et son frère aîné s'il est là (u...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant