La vie accélérée d'un bébé condamné

le
0
Les parents d'Avery Canahuati, une petite Texane condamnée par une maladie incurable, ont voulu lui faire vivre quelques étapes clefs d'une vie d'enfant, avant sa mort.

Essayer de vivre quelques grandes étapes d'une vie en quelques semaines, c'est le «cadeau» que les parents d'Avery Canahuati, un jeune couple du Texas, ont voulu faire à leur fille de 5 mois, diagnostiquée début avril d'une maladie génétique incurable. Décédée lundi, Avery a tout de même pu vivre ces étapes d'enfant, énumérées sur une liste que ses parents avaient dressée.

«Imaginez que vous avez été diagnostiqué avec une maladie génétique incurable et qu'on vous avait dit que vous perdriez non seulement la capacité de marcher et de bouger vos bras, mais également que vous pouviez mourir d'un jour à l'autre. Que feriez-vous?» Une accroche efficace écrite en gras sur le blog qu'ont monté les parents de la petite Avery. Née il y a cinq mois, le 11 novembre 2011, Avery est atteinte d'une atrophie musculaire spinale, un trouble d'ordre génétique qui attaque les neurones. Cette maladie touche la moelle épinière et affaiblit progressivement les fonctions mus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant