La vidéo-choc sur le suicide des agriculteurs

le
5
Un agriculteur français manifestant lors d'une réunion des ministres européens de l'Agriculture à Chambord, en septembre 2016.
Un agriculteur français manifestant lors d'une réunion des ministres européens de l'Agriculture à Chambord, en septembre 2016.

Baisse des cours et des subventions, impuissance des pouvoirs publics, dettes : la situation des agriculteurs est chaque jour plus critique en France. C'est pourquoi un collectif d'agriculteurs de la Haute-Marne a réalisé une vidéo-choc pour alerter l'opinion sur les suicides dans le monde agricole, un phénomène en forte croissance ces dernières années. À tel point qu'il y en aurait aujourd'hui un tous les deux jours, d'après une étude menée par la Mutualité agricole entre 2008 et 2013.

La vidéo met en scène un jeune agriculteur, qui, après avoir passé son enfance à en rêver, a finalement repris l'exploitation familiale de production de lait. Après son grand-père, puis son père, c'est aujourd'hui à son tour de faire perdurer la tradition. Tout commence sous les meilleurs auspices, avec la souscription à un prêt auprès de la banque, l'installation, puis la gestion de l'exploitation en famille. Jusqu'au jour où les cours du lait baissent. S'ensuit l'engrenage financier.

« Grandes surfaces, politiques : tout le monde s'en fout »

Puis les fins de mois deviennent impossibles à boucler, les dettes s'accumulent, le moral est au plus bas. « Mais alors, que s'est-il passé ? » s'interroge le jeune agriculteur. « Est-ce la faute des laiteries, des grandes surfaces, des politiques ? Peu importe. De toute façon, tout le monde s'en fout », résume-t-il, dépité. Dos...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le vendredi 23 déc 2016 à 07:39

    mon petit paysan près de chez moi , n'a pas envie de se suicider , il vit très bien de la vente de ses produits BIO ou presque , moins cher qu'en grande surface et pas radin en plus , combien de fois un petit cadeau , une salade , du persil etc.... et nous on se portent beaucoup mieux depuis qu'on se sert chez lui ... On mange la conscience tranquille ...

  • M5319573 le jeudi 22 déc 2016 à 18:14

    on peut penser que "charleco" a raison.... nos agriculteurs sacrifiés sur l'autel de la "géopolitique"....

  • frk987 le jeudi 22 déc 2016 à 18:00

    Cultivez votre jardin et vous me direz si les prix de vente même aux marchés paysans sont acceptables. Population oubliée, endettée au delà du raisonnable, désertification rurale, vous verrez qu'à ce train là, on importera les salades du tiers monde.

  • frk987 le jeudi 22 déc 2016 à 17:58

    Que les agriculteurs arrêtent de produire, l'effet sera immédiat, je n'ai jamais vu quiconque résister longtemps à la famine. Politique agricole incohérente, prix de la nourriture vraiment trop bas.....Exportations devenant impossibles avec les bras cassés qui font de l'idéologie le fer de lance de leurs utopies.....

  • charleco le jeudi 22 déc 2016 à 17:41

    La politique des sanctions contre la Russie a ruiné nos agriculteurs. En plus, ces sanctions ne sont même pas justifiées, c'est juste de l'obéissance à Washington.