La victoire d'Abe aux Sénatoriales, un danger pour la région-Pékin

le
0
    SHANGHAI, 11 juillet (Reuters) - La victoire de la coalition 
de Shinzo Abe aux élections sénatoriales promet de donner au 
gouvernement japonais la "super-majorité" des deux-tiers requise 
pour changer la Constitution pacifiste, ce qui constitue un 
danger pour la stabilité régionale, commente lundi l'agence 
officielle Chine nouvelle. 
    Les déclarations de l'agence de presse n'ont pas valeur de 
discours officiel mais elles peuvent être interprétées comme le 
reflet de la position de Pékin. 
    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe milite de longue 
date pour une révision de la Constitution japonaise, en vue de 
jouer un rôle plus actif dans la défense du pays en lien avec 
ses alliés. 
    La Chine, envahie par le Japon pendant la Seconde Guerre 
mondiale, dispute à l'archipel le contrôle des îles 
Senkaku-Diaoyu et se montre fermement opposée à un développement 
de la capacité de défense de l'archipel nippon. 
    "La Constitution pacifiste du Japon est en jeu, et le 
pouvoir d'Abe grandit; c'est alarmant pour les voisins 
asiatiques du Japon, aussi bien que pour le Japon lui-même, car 
la militarisation du Japon ne bénéficiera à aucune des parties", 
dit Chine nouvelle. 
 
 (Nathaniel Taplin; Julie Carriat pour le service français, 
édité par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant