La victime présumée de DSK s'est réfugiée dans le Bronx

le
0
Le demi-frère de Nafissatou Diallo, qui s'exprimait pour la première fois, a fait cette confidence au Journal du Dimanche . La vie de sa sœur, qui «pleure tous les jours depuis un mois», serait «détruite»

Pour la première fois depuis le début de l'affaire DSK, un membre de la famille de la femme de chambre qui accuse l'ancien patron du FMI de viol s'est exprimé publiquement. Retrouvé dans la banlieue d'Indianapolis par une journaliste du Journal du Dimanche, le demi-frère de Nafissatou Diallo a confié à l'hebdomadaire que sa sœur s'était réfugiée dans le Bronx et que sa sœur Hassanatou prenait soin d'elle. «Elle va très mal. Nafissatou pleure tous les jours depuis un mois. Sa vie est détruite. Elle est finie», confie-t-il.

Mamadou explique être né du même père que la jeune femme, un fermier du village guinéen de Tchiakoullé où il était également marabout et imam. «Un homme très respecté» qui «a élevé tous ses enfants dans la religion et le respect des autres». «Nous ne sommes pas allés à l'école mais il a appris le Coran à chacun d'entre nous, à Nafissatou comme aux autres». Visiblement très pieux, Mamadou souligne que sa demi-sœur, qu'il connait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant