La victime d'Aulnay aurait pris du «viagra chinois»

le
1
INFO FIGARO - Une autopsie doit permettre d'éclaircir les causes de la mort de ce jeune homme décédé mardi soir, lors d'une opération de police. Le parquet a ouvert une enquête, mais la police des polices n'est pas saisie.

Le jeune de 25 ans décédé lors d'une opération de police dans le hall de la cité Baligny, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), avait eu des relations sexuelles dans l'après-midi et ingéré du «viagra chinois», selon une source policière. Un produit apparemment sans rapport avec les stimulants sexuels vendus en pharmacie. L'autopsie pratiquée sur la victime devrait permettre d'en savoir davantage sur les causes précises de son arrêt cardiaque.

Interpellation en douceur

Le préfet du 93, Christian Lambert, affirme que l'intervention policière qui a précédé le drame s'est déroulée sans la moindre violence, ce que confirmeraient les amis de la victime. Appelée par les riverains, sur réquisition du parquet de Bobigny, la Brigade anticriminalité s'est présentée devant le hall d'immeuble, où le jeune était installé avec deux amis. Les trois dealers ont alors proposé de la drogue à l'un des policiers en civil, qu'ils n'avaient pas identifié. L'interpellation s'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 11 jan 2012 à 13:28

    JPi Le viagra est bon pour les affaires du coeur, non ? Evidemment du viagra chinois faut être tondu d'impots pour y venir.