La vérité sur les promesses santé des aliments

le
0
Un rapport à paraître bientôt illustre les limites de ces fameux alicaments.

Faut-il consommer de la margarine aux phytostérols? Avaler des œufs riches en oméga 3? Des yaourts au bifidus? Des biscuits enrichis en fibres ? Des bonbons aux édulcorants? Du vin naturellement riche en resvératrol? Aujourd'hui, les étalages des supermarchés présentent de plus en plus les aliments comme des produits de santé. Les industriels leur attribuent volontiers des vertus médicales dans un but de marketing. Comment s'y retrouver ? Les Académies de médecine et de pharmacie devraient bientôt finaliser un rapport sur les allégations santé des aliments et des compléments alimentaires. Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une procédure engagée en 2006 par la Commission européenne pour lutter contre les allégations trompeuses ou abusives, en les vérifiant et en interdisant celles qui ne répondent pas à des critères scientifiques précis. Jusqu'à présent, l'inscription de telles allégations était totalement libre.

«Il faut savoir que les consommateu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant