La venue de DSK sème le trouble à Cambridge

le
1
Des contre-manifestationsont accueilli l'ancien chef du FMI, invité par la prestigieuse université anglaise

Malgré les très vives protestations d'étudiants qui l'ont poursuivi tout au long de la soirée sous les fenêtres de la salle où il s'exprimait, Dominique Strauss-Kahn est parvenu à livrer sa conférence sur l'état de l'économie mondiale à l'université de Cambridge, vendredi soir. Mais l'ancien patron du FMI n'a pu échapper à une question sur l'affaire du Sofitel de New York. Un étudiant lui a demandé ce qu'il répondait aux allégations des avocats de Nafitassou Diallo d'échymoses sur son vagin. Ce à quoi il a répondu que toutes les poursuites contre lui avaient été abandonnées par le procureur. L'ancien favori a également livré son pronostic sur la présidentielle, jugeant quasi certaine une victoire de Hollande.

Strictes conditions de sécurité

Organisée dans de très strictes conditions de sécurité (portables, appareils photos, sacs confisqués, contrôles d'identité) et sous haute protection policière, cette apparition publique avait mis en émoi depuis pl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 12 mar 2012 à 08:38

    JPi La venue à la présidence de Mr Hollande ou de Mr Sarkozy jette un trouble sur le surendettement de la France. Que proposent-ils pour stabiliser la dette : + 90 Mrds par an ? Ou les trouvent-ils ? Il faut réduire les dépenses de l'état. En 2012 les fonctionnaires engagés en 1981 seront encore payés pendant 30 ans (temps de travail + temps de la retraite) Pensons y!