La vente du sidérurgiste italien Lucchini à JSW (Inde) pas faite

le
0

NEW DELHI, LONDRES, 13 août (Reuters) - Les affirmations du président du Conseil italien Matteo Renzi, selon lesquelles la cession de parties du sidérurgiste italien Lucchini à l'indien JSW Steel JSTL.NS était une "question de jours", sont prématurées, a déclaré mercredi un responsable de JSW. Lucchini, auparavant contrôlé par le russe Severstal CHMF.MM , a été déclaré insolvable en 2012 et placé sous administration spéciale après avoir succombé à une chute de la demande d'acier en Europe au cours de la récession provoquée par la crise financière de 2007-2009. Matteo Renzi a dit dimanche que famille indienne Jindal, propriétaire de JSW, était sur le point de reprendre le sidérurgiste italien Lucchini. ID:nL6N0QG0U1 "Nous sommes l'un des candidats au rachat, c'est vrai, mais à ce stade rien n'a été conclu", a déclaré Seshagiri Rao, co-directeur général de JSW. Il n'a pas voulu en dire davantage, précisant simplement qu'il n'avait l'intention de se rendre en Italie pour d'autres discussions. Un porte-parole de Lucchini s'est refusé à tout commentaire. (Krisha N Das et Silvia Antonioli, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant