La vente de Mistral à la Russie bientôt conclue

le
0
Le chef d'état-major de l'armée russe annonce que le contrat de vente des navires de guerre pourrait être signé avant la fin de l'année.

Le blizzard sibérien se serait-il transformé en harmattan? Si l'on en croit le chef d'état-major de l'armée russe, cité par des agences locales, Moscou aurait enfin décidé d'acheter les bateaux de guerre polyvalents Mistral que la France tente depuis de longs mois de faire passer de force par les lourdes portes du Kremlin. «La décision au sujet du Mistral est prise. On se met d'accord actuellement sur les paramètres de prix... Je pense que tous les documents seront prêts d'ici à la fin de l'année», a affirmé Nikolaï Makarov.

Habituée à ce que Moscou souffle le chaud et le froid sur ce dossier, Paris n'a pas réagi à cette déclaration. Elle s'inscrit pourtant dans une suite logique. Après avoir été présenté comme quasiment acquis par l'Élysée, le contrat Mistral avait été remis en cause par les Russes, qui ont ouvert un appel d'offres international, à l'automne. Déçue d'avoir des concurrents imprévus, Paris y a néanmoins promptement répondu. Mais l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant