La vente de coquillages de l'étang de Thau suspendue

le
1
"Les huîtres, moules et les palourdes récoltées antérieurement au 17 octobre 2016 ou provenant d'autres zones de production ne sont pas soumises à cette mesure de restriction", ajoute la préfecture. (AFP PHOTO PASCAL GUYOT)
"Les huîtres, moules et les palourdes récoltées antérieurement au 17 octobre 2016 ou provenant d'autres zones de production ne sont pas soumises à cette mesure de restriction", ajoute la préfecture. (AFP PHOTO PASCAL GUYOT)

(AFP) - La préfecture de l'Hérault a décidé vendredi de suspendre provisoirement la vente et la commercialisation de coquillages en provenance de l'étang de Thau les jugeant "non conformes à la consommation".

"La surveillance des zones de production de coquillages effectuée par l'Ifremer sur des coquillages en provenance de l'étang de Thau a mis en évidence des résultats d'analyses microbiologiques non conformes aux normes de consommation humaine", écrit la préfecture dans un communiqué.

"En accord avec les professionnels", le préfet de l'Hérault, "a décidé de suspendre provisoirement la récolte et la commercialisation des huîtres, moules et palourdes en provenance de ce secteur de production", poursuit la préfecture.

Elle demande aux consommateurs de rapporter ces coquillages aux points de vente.

"Les huîtres, moules et les palourdes récoltées antérieurement au 17 octobre 2016 ou provenant d'autres zones de production ne sont pas soumises à cette mesure de restriction", ajoute la préfecture.

"Cette mesure temporaire sera levée dès que les résultats des analyses seront pleinement satisfaisants", est-il précisé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.jousse il y a un mois

    rien ne vaut les bons coquillages de la Vendée.