La vente de Conforama à Steinhoff agite l'industrie du meuble

le
0
La vente du deuxième distributeur de meubles en France au sud-africain Steinhoff pourrait avoir des conséquences sur la filière française du meuble, selon Cauval Industries.

Ce mardi, Gilles Silberman, le directeur général de Cauval Industries, premier fabricant français de meubles (500 millions d'euros de chiffre d'affaires), avait convoqué la presse pour alerter l'opinion des conséquences possibles de la vente probable par PPR de Conforama, deuxième distributeur de meubles en France, au sud-africain Steinhoff. L'acquéreur potentiel, d'une taille imposante (5,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires), est en effet un groupe intégré qui contrôle toute la chaîne, de la fabrication à la distribution de meubles et qui pourrait être tenté, en rachetant Conforama, d'apporter de nouveaux débouchés à ses unités de production, au détriment des fournisseurs actuels.

«Pour notre industrie, cette vente constitue une menace réelle, explique Gilles Silberman. Dans notre entreprise, qui réalise un tiers de son chiffre d'affaires avec Conforama, un millier d'emplois est en danger. Mais nous ne sommes pas les seuls.» D'autres entreprises du secteur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant