La vente d'uranium à l'Inde fait débat en Australie

le
1
(Commodesk) La classe politique australienne est divisée quant à une levée de l'embargo, qui court sur les ventes d'uranium à l'Inde, ce pays n'ayant pas signé le Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP). La Première ministre travailliste (ALP), Julia Gillard, a signé une tribune en ce sens mardi, dans le quotidien australien Sydney Morning Herald. Les Libéraux et le Parti national défendent l'initiative. Mais certains membres de l'ALP et les Verts ont réaffirmé leur désaccord. Entre 1996 et 2007, la coalition gouvernementale, alors formée des Libéraux et du Parti national, avait relancé les exportations d'uranium à destination de l'Inde. L'équipe de Julia Gillard avait pris la décision inverse dès son arrivée, en novembre 2007. Ce choix n'avait cependant jamais fait l'objet d'une loi en Australie, troisième producteur mondial. "Nous appuyons la position du gouvernement, mais elle arrive très tard", ont réagi mardi les Libéraux. "Depuis quatre ans, l'embargo a gaspillé des opportunités de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de générer des exportations pour l'Australie. (?) L'hypocrisie et l'incompétence de l'ALP n'ont pas de limite". Le Parti nationaliste a, de son côté, apporté mercredi "son soutien massif" à la nouvelle position du gouvernement. Les Verts ont également dénoncé, mardi, une "dangereuse avidité" et une "capitulation politique". "Nous ne pouvons pas accepter la vente d'uranium à l'Inde, tant qu'elle est lancée dans une course à l'armement avec le Pakistan". Parmi les puissances nucléaires mondiales, seuls l'Inde, le Pakistan et Israël n'ont jamais ratifié le TNP, la Corée du Nord s'est retirée en 2003.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M488902 le jeudi 17 nov 2011 à 11:30

    Faire passer la sécurité avant l'argent, certains ne l'ont pas compris semble t-il. Quelle avidité et égoïsme pour un pays déjà riche !