La valeur du jour en Europe - UNILEVER limite le ralentissement de sa croissance au troisième trimestre

le
0

(AOF) - Unilever cède 1,65% à 3 662 pence malgré l'annonce d'une croissance de ses ventes plus solide que prévu. Au troisième trimestre, le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation a vu sa croissance organique s'établir à 3,2%. La hausse de 3,6% des prix a compensé le repli de 0,4% des volumes. Selon le consensus mis en place par Unilever lui même, le marché tablait sur une hausse de 2,9% après +4,7% au premier semestre. Sur neuf mois, la croissance organique atteint 4,7%, avec une hausse de 2,8% des prix et de 1,3% des volumes.

Dans son communiqué, la multinationale, propriétaire des marques Dove, Amora ou ‎Carte D'Or, a souligné le bond de 7,2% de la croissance organique sur les marchés émergents, avec une hausse de 5,5% des prix et de 1,6% des volumes.

La performance neuf mois ressort en ligne avec les prévisions annuelles du groupe En juillet, Unilever disait tabler sur une croissance organique de 3% à 5% pour l'ensemble de l'année et une amélioration de ses marges de l'ordre de 0,3 à 0,4 point de pourcentage, contre +0,5 point au premier semestre.

Pour autant, le CEO, Paul Polman affiche son pragmatisme. Confronté à des marchés qui restent faibles et volatiles, le groupe entend accélérer sa transformation. Unilever enchaine ces derniers mois les cessions d'actifs pour se concentrer sur ses marques leaders où son price power est le plus élevé.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant