La valeur du jour en Europe - THYSSENKRUPP : spéculation autour de Tata Steel

le
0

(AOF) - ThyssenKrupp bondit de 5,9% à 19,34 euros, soutenu par la spéculation concernant une alliance avec Tata Steel. Selon la presse régionale allemande, le géant indien est en discussion avec le conglomérat en vue d'un rapprochement. Plusieurs scénarios seraient à l'étude, dont la création d'une coentreprise et l'entrée de Tata au capital de l'allemand. Si ses contours restent à définir, ce partenariat fait sens dans un marché européen de l'acier mis en grande difficulté par la faiblesse de l'économie mondiale et la déferlante de métaux chinois à bas prix.

Confronté à cette crise de la sidérurgie européenne, Tata Steel a pris cette semaine une mesure forte en tirant un trait sur le Royaume-Uni, neuf ans après avoir acquis Corus, issu de la fusion de British Steel et du néerlandais Hoogovens. Le site de Port Talbot perd en effet à lui seul 300 millions de livres par an.

Débarrassé de ses activités déficitaires, Tata Steel se concentrera sur son site néerlandais d'IJmuiden, qui est plus rentable. Surtout, le groupe indien pourrait lancer une nouvelle phase de consolidation du secteur de l'acier en Europe.

A cet égard, ThyssenKrupp apparaît le candidat idéal. Le groupe allemand ne cache pas en effet son souhait de se désengager de la sidérurgie au profit de ses autres activités plus rentables comme les ascenseurs.

Pour les analystes de Berenberg, un rapprochement des activités européennes de Tata Steel avec celles de ThyssenKrupp permettrait de mieux résister à la baisse des cours. En première approche, le broker estime que le nouvel ensemble afficherait un meilleur taux d'utilisation de ses capacités de production et un mix produits optimisé.

L'opération génèrerait également des synergies significatives qui permettront au groupe de bénéficier de conditions financières attractives auprès des banques et des marchés.

D'un point de vue boursier, ce rapprochement apporterait entre 3,3 et 3,8 euros à chaque action ThyssenKrupp.

Concernant les modalités de la fusion, le courtier allemand privilégie l'introduction en Bourse d'une nouvelle entité qui offrirait aux actionnaires un retour plus élevé à terme qu'une scission ou une co-entreprise.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant