La valeur du jour en Europe - SAP soutenu par la bonne surprise sur les licences

le
0

(AOF) - SAP s’est distingué au deuxième trimestre là où il avait péché au premier : les ventes de licences. L’éditeur de logiciels professionnels a de ce fait enregistré des résultats opérationnels meilleurs qu’anticipé qui propulsent son titre à la seconde place de l’indice Dax avec un gain de 4,27% à 74,71 euros. Entre avril et juin, le groupe a réalisé un résultat opérationnel hors éléments exceptionnels en hausse de 9% à 1,52 milliard d’euros, supérieur au consensus de 1,45 milliard d’euros. SAP affiche ainsi une rentabilité opérationnelle de 28,9% contre 28% un an plus tôt.

Une amélioration que Kepler Cheuvreux met sur le compte du rebond des ventes de licences et du plan d'économies de 2015. Société Générale souligne pour sa part que la bonne performance au niveau des licences est une bonne nouvelle après la nette déception des trois premiers mois de l'année.

La firme allemande essaye actuellement de faire migrer ses clients vers la nouvelle génération de son progiciel de gestion intégré, S/4 HANA (base de données en mémoire). Il a conquis plus 500 clients supplémentaires, dont 40% n'étaient pas auparavant chez SAP, portant le total d'utilisateurs à 3 700.

Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 5% (+9% à taux de change constants) à 5,24 milliards d'euros. La bonne surprise de cette publication est la hausse de 6% (+10% à taux de change constants) des ventes de licences à 1,04 milliard d'euros. Le consensus s'élevait à 997 millions d'euros. Le chiffre d'affaires cloud et services afférents a augmenté de 30% (+33% à taux de change constants) à 721 millions d'euros.

Dans ce contexte, le concurrent d'Oracle a confirmé ses objectifs 2016, précisant ne pas avoir constaté d'effets négatifs du Brexit. Il vise un résultat opérationnel, hors éléments exceptionnels, compris entre 6,4 et 6,7 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires logiciels et cloud en progression de 6% à 8% à taux de change constant. Les ventes des abonnements à ses logiciels "dans les nuages" et leurs services afférents sont attendues entre 2,95 et 3,05 milliards, toujours à changes constants. Ce qui représente au mieux un bond de 33%.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant