La valeur du jour en Europe - SANTANDER sous pression après avoir échoué aux stress tests de la Fed

le
0

(AOF) - Le titre de la banque Santander (-2,22% à 3,4 euros) signe une des plus fortes baisses de l'indice espagnol Ibex au lendemain de la publication des résultats des stress tests de la Fed. Sur les trente établissements qui ont été soumis à cette évaluation de leur niveau en capital, seuls deux ont été épinglés par la Fed : Deutsche Bank (-3,08% à 12,28 euros) et Santander. La Réserve fédérale américaine explique que les récriminations contre les deux banques européennes portent essentiellement sur des points "qualitatifs".

Ce terme recouvre les risques liés au management, les contrôles internes ou encore les pratiques de gouvernance qui entourent les procédures d'allocation du capital. Au cours de ses stress tests, la Fed évalue donc ces critères qualitatifs et des facteurs quantitatifs qui prennent la forme de ratios de capital dans le cas où une sévère récession s'abattrait sur l'économie mondiale. Ils sont mis en regard des projets en termes de distribution de dividendes ou de rachats d'actions. Sur ces points, Santander et Deutsche Bank ont donc répondu aux attentes de la Fed.

Lorsque la Réserve fédérale américaine formule des objections sur un plan de capital, la banque concernée peut être contrainte de demander le feu vert de la Fed pour toute opération de distribution de capital.

Le politique de Santander en matière de gestion du capital et de niveau des fonds propres durs a également fait partie des sujets abordés lors d'une rencontre avec les analystes de JPMorgan. Ces derniers précisent que la banque se sent en phase avec les changements réglementaires en cours autour de Bâle IV. Le broker s'attend à ce que Santander dépasse son objectif 2017/2018 de CET 1 à 11-11,3% contre une prévision inférieure à 11%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant