La valeur du jour en Europe- RYANAIR affecté par le Brexit

le
0

(AOF) - Les profits warning s'enchaînent dans le secteur aérien...Après Lufthansa, IAG et EasyJet, c'est au tour de Ryanair de réviser à la baisse ses objectifs 2016-17. Un coup dur pour la compagnie aérienne low cost irlandaise qui avait déjà réduit ses prévisions mi-juillet lors de ses résultats semestriels. Pour cette année, Ryanair anticipe désormais un bénéfice net compris entre 1,3 et 1,35 milliard d'euros contre 1,375 milliard-1,425 milliard d'euros auparavant, soit une baisse de 5%. Le groupe a indiqué que la chute de 18% de la livre sterling après le Brexit pèse sur l’activité.

Comme ses concurrents européens, le groupe s'attend à une période d'incertitude politique et économique en Europe, liée au Brexit. Ryanair prévoit à court terme, une livre sterling plus faible, et une croissance moindre au Royaume-Uni et en Europe, ainsi qu'une pression tarifaire jusqu'à fin 2017 au moins.

Le PDG de Ryanair Michael O'Leary a déclaré que "la forte baisse de la livre après le Brexit (le Royaume-Uni représentant environ 26% du chiffre d'affaires annuel) va affaiblir la rentabilité du second semestre". Pour son exercice 2016-2017 clos fin mars, le groupe prévoit une baisse des prix moyens du billet de l'ordre de 13 à 15% cet hiver contre une première prévision comprise entre -10 et -12%.

Toutefois, la perspective de trafic reste bonne. Ryanair table sur une hausse de 12% de son trafic avec 119 millions de passagers contre une première prévision de 10% et 117 millions de passagers. Les coûts unitaires hors carburants devraient baisser de 3% cette année, contre -1% prévu initialement.

En Bourse, les investisseurs semblent rassurer par ces dernières indications. Le titre Ryanair gagne 2% 12,03 euros.

(C.G)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant