La valeur du jour en Europe - RICHEMONT : la mécanique se grippe en 2016

le
0

(AOF) - Richemont perd 3,18% à 57,90 francs suisses après la publication de ventes inférieures aux attentes et de perspectives prudentes. Le numéro deux mondial de l'horlogerie-joaillerie emporte le leader, Swatch Group (-3,29% à 264,20 francs suisses) dans son sillage. Le propriétaire de Cartier et IWC a vu ses ventes reculer de 14% au cours de la période de cinq mois close fin août. A taux de change constants, le repli atteint 13% contre un consensus Reuters de -10,4%. L'an dernier, les ventes avaient bondi de 16% à taux de change courants.

Dans un communiqué publié à l'occasion de son assemblée générale annuelle, le groupe a prévenu que le mois de septembre serait tout aussi difficile. Richemont est affecté par une baisse de ses ventes en Europe, et notamment en France. A Hong Kong et Macao, moteurs de la croissance du luxe jusqu'en 2011, la demande reste atone.

La situation est telle que Richemont est contraint de racheter une partie des stocks d'invendus aux détaillants hongkongais. Une opération singulière dans le secteur qui l'obligera à enregistrer une charge d'environ 65 millions d'euros dans ses comptes.

Pour le premier semestre clos fin septembre, le groupe prévoit un résultat opérationnel inférieur d'environ 45% à son niveau de l'an dernier. Chez Richemont, les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Dans une note adressée ce matin à ses clients, CM-CIC reconnaît que le calendrier de communication financière du groupe (comptes semestrielles le 4novembre) va rester difficile à court terme. Le broker estime cependant qu'aux cours actuels, la patience des investisseurs devrait être récompensée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant