La valeur du jour en Europe - RICHEMONT bondit sur des perspectives plus rassurantes

le
0

(AOF) - Richemont bondit de 7,45% à 67,80 francs suisses malgré la publication de résultats semestriels (clos le 30 septembre) dégradés. Les investisseurs ont trois raisons de se réjouir. En premier lieu, les ventes du groupe de luxe sont en progression en Chine, un marché clef pour le secteur qui avait particulièrement souffert ces dernières des mesures anti-corruptions prises par Pékin. Par ailleurs, le groupe s'est engagé à résoudre la question de la surcapacité de production dans l'horlogerie, son talon d'Achille. Enfin, Richemont va transformer profondément sa gouvernance pour mieux rebondir.

Richemont a publié ce matin des résultats semestriels pénalisés par un contexte mondial difficile qui l'a contraint à racheter les invendus à ses partenaires multi-marques.

Au premier semestre 2016 clos fin septembre, le bénéfice net du propriétaire de Cartier et IWC a chuté de 51% à 540 millions d'euros. Le résultat d'exploitation a reculé, lui, de 43% à 798 millions, faisant ressortir une marge opérationnelle de 16% contre 24% un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a baissé de 13% à 5,086 milliards, un montant légèrement supérieur au consensus FactSet (5 milliards).

Face à la difficulté de ses partenaires multi-marques (wholesale), le groupe à racheté leurs produits à faible rotation. En parallèle, il a fermé certains points de vente. Ces mesures lui ont permis de préserver son cash flow. La maîtrise du besoin en fond de roulement a permis de limiter le tassement du cash flow opérationnel. Au 30 septembre 2016, le groupe disposait d'une trésorerie nette de plus de 4,55 milliards d'euros.

Concernant l'horlogerie, Richemont va s'atteler à résoudre la question de la surcapacité de ses outils de production en adaptant ses structures au niveau de la demande.

Enfin, le groupe suisse a annoncé la démission l'an prochain du directeur général et du directeur financier avec près du tiers de conseil d'administration.

Bryan Garnier a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 73 francs suisses dans le sillage de ces annonces. Le broker table en effet sur une amélioration progressive des performances du groupe au cours des prochains trimestres. Il salue également l'ajustement des outils de production programmé pour s'adapter à la demande finale.

Un point de vue partagé par CM-CIC Securities. Le courtier ajoute que le titre, qui accuse un repli de 13% depuis le début de l'année, offre un potentiel important.

(P-J.L)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant