La valeur du jour en Europe - PHILIPS : les USA bloquent la cession de Lumileds

le
0

(AOF) - Après avoir ouvert en repli, Philips gagne désormais 0,11% à 22,705 euros mais sous-performe nettement l'AEX (+2,73%) en raison de l’annulation de la cession de Lumileds (LED et éclairage automobile). Le groupe d’électronique n’a pas pu obtenir l’accord de la Commission pour l'investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS) pour céder 80,1% de cette activité à GO Scale Capital, un consortium regroupant notamment les fonds d’investissement chinois, GSR Ventures et américain, Oak Investment Partners. Si cette annonce est une mauvaise nouvelle, elle ne surprend pas totalement les investisseurs.

Lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre en octobre, Philips avait indiqué que le CFIUS avait exprimé "certaines inquiétudes inattendues" à propos de cette cession.

Cette dernière devait rapporter à Philips un montant brut de 2,8 milliards d'euros auquel devait venir s'ajouter un paiement différé pouvant atteindre 100 millions de dollars. Le groupe a précisé que l'annulation de cette vente n'entraîne pas d'indemnité de rupture.

"Je suis très déçu de ce résultat car il s'agissait d'une très bonne affaire à la fois pour Lumileds et pour le consortium emmené par Go Scale Capital", a déclaré le directeur général, Frans van Houten.

Le groupe a ajouté qu'il allait engager de nouvelles discussions avec d'autres parties qui ont fait part de leur intérêt pour Lumileds. Un analyste parisien fait remarquer que la société néerlandaise aura du mal à obtenir le même prix.

Cette cession devait être la première étape du processus de désengagement du groupe des activités Eclairage. A ce sujet, Philips a indiqué que le processus de séparation du reste de ses activités dans ce domaine se poursuivait. Le groupe envisage leur introduction en Bourse ou une vente privée au premier semestre 2016.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant