La valeur du jour en Europe - NESTLE : les investisseurs parient sur la tenue des objectifs, avec la remontée attendue des prix

le
0

(AOF) - Nestlé (+1,21% à 79,3 francs suisses) évolue dans le peloton de tête du SMI suisse après avoir maintenu ses prévisions pour l'ensemble de son exercice 2016. Bien que le titre évolue toujours tout près de ses plus hauts historiques, atteints en début de semaine à 79,85 francs suisses, les investisseurs font le pari que Nestlé va réussir à atteindre son objectif d'une croissance organique en ligne avec les 4,2% de 2015. Le groupe vise aussi une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants.

Paul Bulcke, Administrateur délégué de Nestlé, a visiblement trouvé les mots pour convaincre les marchés, soulignant notamment que le contexte déflationniste qui prévaut depuis plusieurs mois, avec des prix historiquement bas au premier semestre, va s'estomper à l'avenir.

En attendant, cet environnement a pesé sur la croissance organique du chiffre d'affaires de Nestlé. Ce dernier a progressé de 3,5% au premier semestre à 43,2 milliards de francs suisses alors que le consensus Reuters la donnait à 3,8%. Cette croissance a été "presque entièrement" générée par une hausse des volumes écoulés qui a permis de compenser l'impact négatif de la baisse des prix.

En termes de rentabilité aussi, Nestlé a trouvé une parade en accentuant la premiumisation de ses produits et en restant discipliné sur ses coûts. A ce niveau, le faible coût des matières premières est toutefois un avantage pour le groupe. Ainsi, la marge opérationnelle du groupe s'est élevée à 15,3% au premier semestre, en hausse de 30 points de base, dépassant de peu les estimations des analystes qui l'attendaient à 15,2%.

Nestlé a indiqué qu'il était en train de déployer plusieurs initiatives clés axées sur la recherche d'efficacité structurelle, annonçant des coûts exceptionnels en 2016 qui seront compensés par les économies.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant