La valeur du jour en Europe - MEDIASET et TELECOM ITALIA grimpent, le meccano avec Vivendi se précise

le
0

(AOF) - La tension monte autour du secteur des télécoms italiens alors que l'offensive de Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, pourrait franchir une nouvelle étape aujourd'hui. En effet, la presse italienne indique ce matin que le groupe de médias et son homologue Mediaset pourraient annoncer leur alliance après la clôture des marchés européens. Les administrateurs du groupe italien, qui fait partie de la galaxie Berlusconi, devraient se réunir aujourd'hui pour étudier un projet qui se traduirait par une entrée de Vivendi au capital de Mediaset à hauteur de 3,5%.

Le deal comprendrait également la cession de 100% du capital de la télévision payante Mediaset Premium à Vivendi, qui ajouterait ainsi une brique à l'édifice qu'il cherche à construire dans le secteur européen des contenus. En contrepartie, Mediaset obtiendrait 3,5% du capital de Vivendi.

Mais le meccano ne s'arrêterait pas là. Un accord de Mediaset pourrait aussi déclencher une autre opération avec Telefonica cette fois. En effet, l'opérateur espagnol détient une participation dans Mediaset Premium et pourrait la céder à Vivendi selon des rumeurs de presse qui circulent sur les marchés ces derniers jours. La spéculation autour de cette réorganisation européenne autour de Vivendi fait en tout cas les affaires de Mediaset dont le titre gagne 2,41% à 3,402 euros à la Bourse de Milan.

L'action du groupe de médias se montre ainsi légèrement moins vigoureuse qu'un autre titre phare de la cote italienne : Telecom Italia (+4,07% à 0,87 euro). L'opérateur fait également partie des plans de Vivendi en Europe du Sud : le groupe de médias français en est déjà le premier actionnaire avec près de 25% du capital.

Dans un entretien accordé au journal italien Il Sole 24 Ore, Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, a indiqué que Telecom Italia n'aurait sans doute pas besoin d'une augmentation de capital pour améliorer sa trésorerie. "Une augmentation de capital est toujours une possibilité pour une société mais elle ne figure pas sur la table", a dit le dirigeant.

Pour Telecom Italia et Vivendi, l'enjeu est de générer assez de cash flow pour mener à bien les investissements promis dans le plan stratégique 2016-2018. Ce dernier prévoit des renforcements dans la musique, la vidéo, les jeux vidéo ou encore l'édition. En clair, Vivendi veut amener Telecom Italia vers plus de convergence entre les réseaux et les contenus.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant