La valeur du jour en Europe - MAERSK lance sa réorganisation et n'exclut aucune option pour ses activités dans l'énergie

le
0

(AOF) - Les investisseurs avaient mis beaucoup d'espoir dans la revue stratégique annoncée par le nouveau PDG de Maersk dès sa nomination, le 23 juin dernier. Entre cette date et la clôture d'hier, le cours de Maersk a progressé de 7,7%. Et le géant danois du transport de conteneurs et de la logistique a visiblement répondu aux attentes puisque le titre gagne encore 1,11% aujourd'hui, à 9 585 couronnes danoises, après la publication des résultats de cette revue. Maersk prévoit donc de se scinder en deux entités, afin de rationnaliser une structure illisible avec de multiples filiales.

Ainsi, les actifs "coeurs" du groupe vont être réunis sous la bannière Transport et Logistique afin de favoriser les synergies entre ces sociétés spécialisées dans la logistique et le transport au service des entreprises. Maersk vise aussi une meilleure allocation des ressources au sein de cette nouvelle division, et indique que l'acquisition d'un savoir ou d'une capacité de production supplémentaires sera en général préférée à un investissement interne.

Le géant danois n'espère aucune synergie tangible sur ces métiers en 2016 mais vise une contribution positive de 2 points sur son taux de retour sur capitaux employés d'ici trois ans.

L'objectif phare de la scission est d'exfiltrer une activité qui pèse sur les comptes du groupe et qui le rend trop sensible aux variations des cours du pétrole. Ainsi, Maersk a développé des services sur toute la filière oil & gas, depuis l'exploration jusqu'au transport en méthaniers ou tankers, en passant par l'exploitation. A ce titre, le groupe est fortement dépendant des investissements des compagnies pétrolières et la baisse du cours du pétrole des derniers mois s'est traduite par des coupes dans ces dépenses.

Désormais, la division Energie de Maersk évoluera seule et pourrait connaitre d'autres développements dans les deux ans. Toutes les alternatives sont sur la table a indiqué le groupe : cession de certains actifs, création de joint-ventures entre Maersk et des sociétés qui sortiraient alors de son giron, introduction en Bourse...

Pour mener à bien cette scission, Maersk a annoncé une réorganisation de sa direction. Ainsi, le PDG Soren Skou va également prendre la présidence de la nouvelle division Transport & Logistics et Claus V. Hemmingsen va devenir vice-président du groupe et président de l'activité Energie. Maersk va également connaitre un changement de directeur financier et annonce les départs des patrons de la filiale Maersk Oil et d'APM Terminals, en date du 1er novembre.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant