La valeur du jour en Europe - Les valeurs liées au pétrole en vedette

le
0

(AOF) - Coup de théâtre à Alger. A la surprise générale, les membres de l'Opep ont conclu un accord pour limiter leur production de pétrole afin de soutenir des cours divisés par 2 depuis 2014. En Bourse, cette annonce dope les valeurs liées au pétrole : compagnies intégrées, sociétés spécialisées dans l'exploration-production, groupes parapétroliers. A Londres, BP gagne 4,43% à 451,40 pence et Shell, 5,23% à 1 900 pence. Les géants miniers bénéficient également de l'embellie : BHP Billiton progresse de 4,33% à 1 144,5 pence, Anglo American, de 4,1% à 961,6 pence et Glencore, de 3,15% à 215,95 pence.

A Milan, la tendance est identique : Eni gagne 3,7% à 12,88 euros, Saipem, 7,74% à 0,37 euro.

Paris également participe à la fête : Vallourec flambe de près de 10% à 4,05 euros, CGG grimpe de 9% à 22,5 euros tandis que Technip et Total s'adjugent 7,34% à 54,13 euros et 4,77% à 42,935 euros.

Cette décision de l'Opep offre un sérieux bol d'air aux acteurs du secteur qui ont été frappés de plein fouet par la chute des prix du pétrole. L'impact a été particulièrement violent pour les sociétés de services pétroliers. Ces dernières ont vu leurs carnets de commandes fondre à mesure que les majors rognaient leurs investissements. Nombre d'entre elles ont été contraintes à de lourdes restructurations et à des augmentations de capital pour éviter la faillite.

Dans une note publiée ce matin, Goldman Sachs a estime que l'accord d'Alger pourrait soutenir les cours de 7 à 10 dollars le baril au premier semestre 2017, s'il était mis en œuvre, bien sûr.

Sur le marché pétrolier, le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a bondi de 5% mercredi et évoluait jeudi à plus de 47 dollars le baril. Il était tombé à près de 26 dollars en janvier, contre plus de 106 dollars en juin 2014.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant