La valeur du jour en Europe - Le pétrole et le calendrier de Pâques ont pesé sur le premier trimestre d'INTERCONTINENTAL HOTELS

le
0

(AOF) - Intercontinental Hotels Group perd 2,5% à 2675 pence soit son plus bas depuis 10 semaines, après avoir dévoilé au premier trimestre, un RevPar (revenu par chambre)-indicateur économique clé pour les groupes hôteliers-en hausse de 1,5%, mais en baisse de 0,7% à taux de changes réels. Le propriétaire britannique des marques InterContinental et Crowne Plaza trimestre a été affecté par la vigueur du dollar, le décalage du calendrier de Pâques dans les zones Amériques et Europe mais surtout la faiblesse des cours du pétrole qui a limité les voyages de la riche clientèle moyen-orientale.

Ainsi, au seul Moyen-Orient, le RevPar a chuté de 10,4%. La zone Asie, Moyen-Orient et Afrique a enregistré un RevPar en baisse de 1,1%. Le Japon et l'Inde ont enregistré une croissance à deux chiffres de RevPAR ; l'Australie était en hausse de 5,9 %.

En Europe, le RevPar Europe a augmenté de seulement 1,4%, pénalisé par l'activité en France en raison craintes d'attentats terroristes. Dans l'hexagone, le Revpar France a en effet baissé de 2,3%.

Enfin, le groupe a annoncé l'ouverture de 38 hôtels sur les trois premiers mois de l'année soit 5073 chambres, représentant un plus bas historique sur cette période.

La situation financière du groupe Intercontinental Hotels reste solide. Comme annoncé précédemment, le groupe va reverser 1,5 milliard de dollars aux actionnaires le 23 mai, par le biais d'un dividende exceptionnel.

Malgré un contexte économique et politique incertain, Intercontinental Hotels Group reste confiant pour cette année 2016 : "Les tendances commerciales actuelles et la dynamique de nos marques nous donnent confiance pour les trimestres à venir ".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant