La valeur du jour en Europe - ITV : les investisseurs saluent l'arrivée de la patronne d'EASYJET à la direction générale

le
0

(AOF) - ITV (+2,5% à 179,4 pence) et easyjet (-0,5% à 1 404 pence) évoluent chacun à une extrémité du FTSE 100 britannique après le transfert annoncé de Carolyn McCall. Arrivée à la tête de la compagnie aérienne low-cost le 1er juillet 2010, elle deviendra la directrice générale du "TF1 britannique" le 8 janvier prochain. ITV avait annoncé début mai le départ de son directeur général Adam Crozier après sept années d'exercice. La nomination de Carolyn McCall n'est pas une grande surprise car plusieurs médias s'étaient fait l'écho ces derniers jours de sa possible arrivée à la tête d'ITV.

De plus, les investisseurs et les analystes saluent la personnalité de cette dirigeante qui connait le monde des médias pour avoir assuré, avant de prendre la tête d'easyjet, la direction générale du groupe Guardian Media Group.

"Nous estimons que le profil de Carolyn McCall est proche de celui de son prédécesseur, ce qui devrait se traduire par une continuité stratégique. Elle a en plus de bonnes relations avec le gouvernement ce qui pourrait être important concernant par exemple les discussions sur les revenus de retransmission d'ITV", note Liberum.

"McCall assure l'aspect commercial du business et forme un binôme complémentaire avec un président exécutif qui s'occupe de la partie créative, ajoute Jefferies. Elle a vécu des moments difficiles à la tête d'easyjet ce qui ne l'a pas empêché de faire tripler le cours de Bourse". Sous son mandat, le bénéfice imposable d'easyjet a également été multiplié par 2,6, à 495 millions de livres sterling en 2016, et son chiffre d'affaires est passé de 2,9 à 4,6 milliards.

Carolyn McCall va avoir bien besoin de cette expérience pour franchir la zone de turbulences dans laquelle est engagé ITV. Le groupe de médias subit en effet les conséquences du Brexit qui se traduit par la baisse des investissements publicitaires de nombreuses sociétés, dans un contexte marqué par une forte inflation et une consommation sous pression. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires publicitaire d'ITV a ainsi chuté de 9%.

Fin juin, GroupM, une filiale de WPP, avait abaissé sa prévision de croissance du marché publicitaire britannique pour 2017, à 4,1% contre +7% précédemment. La société prévoyait une baisse particulièrement sensible pour la télévision où les revenus publicitaires pourraient reculer de 3% cette année. Les annonceurs des secteurs des cosmétiques, de l'alimentaire, de la finance et de la distribution devraient être parmi les plus frileux.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant