La valeur du jour en Europe - HEINEKEN, CARLSBERG : des perspectives qui font mousser

le
0

(AOF) - La bière est à la fête aujourd'hui sur les places boursières européennes. Heineken et Carlsberg, les troisième et quatrième brasseurs mondiaux gagnent 0,51% à 75,56 euros et 4,57% à 572,50 couronnes danoises après la publication de prévisions pétillantes. Ventes et bénéfices sont attendus en hausse cette année grâce à l'attirance croissante des consommateurs asiatiques, le sud est asiatique notamment, pour la boisson houblonnée. Cette bonne dynamique tombe à point nommé pour un secteur sous pression en Europe occidentale, en Russie et en Afrique.

Dans le sillage de résultats en ligne avec les attentes, Heineken a annoncé tabler sur une progression de ses résultats en 2016 malgré un environnement extérieur qu'il juge de plus en plus difficile. De son côté, Carlsberg, qui commerciale également les marques Tuborg, Kronenbourg 1664 et Grimbergen, anticipe cette année une croissance organique du bénéfice d’exploitation dans la moitié basse d'une fourchette à un chiffre après un exercice 2015 meilleur que prévu.

L'an dernier, Heineken a dégagé un bénéfice net de 2,048 milliards d'euros, en hausse de 16% tandis que Carlsberg a accusé une perte nette avant impôt de 1,73 milliard de couronnes danoises (232 millions d'euros) en raison de charges de dépréciations et de restructuration. Toutefois, le consensus Reuters tablait sur une perte plus lourde, soit de l'ordre de 1,91 milliard de couronnes.

Carlsberg a enregistré une dizaine de milliards de couronnes de charges liées à la forte dégradation du marché russe où il est très présent par l’intermédiaire de Baltika, la première marque de bière en Russie.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe danois a accusé une baisse de 21% de son bénéfice d'exploitation à 1,41 milliard de couronnes. Une performance là encore supérieure aux attentes. Le consensus Reuters tablait sur 1,27 milliard et celui de Bloomberg sur 1,22 milliard.

Preuve de la confiance des deux brasseurs, ils ont décidé de distribuer des dividendes généreux. Carlsberg versera 9 couronnes par action, contre un consensus de 8,9 couronnes. Heineken pour sa part distribuera un dividende de 1,3 euro par titre contre 1,1 euro l'an dernier. Les analystes attendaient 1,26 euro seulement.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant