La valeur du jour en Europe - ERICSSON dévisse en raison d'une performance décevante

le
0

(AOF) - Ericsson paye cher en Bourse une nouvelle déconvenue au niveau de ses résultats. L’action du numéro un mondial des équipements télécoms flanche de 10,53% à 70,55 couronnes suédoises et entraîne avec lui Nokia (-1,87% à 5,353 euros). Le patron du groupe suédois l’a reconnu lui-même : la croissance et la rentabilité du groupe n’ont pas été à la hauteur de ses ambitions au cours des dernières années. Ces mauvais résultats ont donc poussé Ericsson à annoncer une accélération de sa restructuration.

La société, qui avait annoncé en mars dernier son intention de réduire ses coûts d'ici 2017 de 9 milliards de couronnes suédoises, a décidé de pousser les feux sur ce plan. En conséquence, les charges de restructuration devraient atteindre 4-5 milliards de couronnes cette année contre 3 à 4 milliards précédemment attendus.

Ces nouvelles réductions de coûts s'accompagneront d'une réorganisation de la société avec la création de cinq unités opérationnelles et d'une division consacrée au service client.

Sur les trois premiers mois de l'année, Ericsson a déçu les investisseurs sur tous les plans. Il a pourtant enregistré une hausse de 45% de son bénéfice net à 2,1 milliards de couronnes suédoises pour un chiffre d'affaires en baisse de 2% (-1% en comparable) à 52,2 milliards de couronnes suédoises. Le marché attendait une activité plus dynamique et visait 54,4 milliards, selon Bloomberg.

La rentabilité n'a pas non plus été à la hauteur des attentes. La marge brute ajustée est passée de 36,3% à 33,9% alors qu'elle était attendue à 36%. Cette dégradation de la rentabilité s'explique notamment par une baisse des ventes de logiciels de sa branche équipements de réseaux, des produits particulièrement rentables.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant