La valeur du jour en Europe - DEUTSCHE BANK ne convainc pas

le
0

(AOF) - Nouvelle mauvaise séance pour les banques allemandes, la plus importante d’entre elles, Deutsche Bank ayant dévoilé des résultats mitigés au deuxième trimestre. Elle a ainsi enregistré une chute de 98% de son bénéfice net à 20 millions d’euros. Ce résultat est cependant meilleur qu’attendu puisque les analystes interrogés par Bloomberg anticipaient en moyenne une perte nette de 22 millions d’euros. L’éventail des prévisions étant particulièrement large - d’une perte de 1,8 milliard à un bénéfice de 524 millions d’euros – ce consensus perd toutefois de sa pertinence.

Cette performance moins dégradée que prévu trouve notamment son origine dans des coûts des litiges plus faibles qu'anticipé. Ils se sont élevés à 120 millions d'euros, en net retrait par rapport au deuxième trimestre 2015 : 1,2 milliard d'euros. Un analyste parisien évoque un consensus de 571 millions pour les litiges. Deutsche Bank fait l'objet de plusieurs enquêtes, notamment à propos de son comportement avant la crise des subprimes.

Les charges de restructuration ont, elles, fortement progressé, passant en un an de 45 millions d'euros à 207 millions d'euros. Dans le cadre de son plan stratégique, Deutsche Bank compte supprimer 9 000 postes sur un total de 100 000. Ses effectifs seront aussi réduits de 10 000 personnes via des cessions.

Dans le même temps, ses revenus ont chuté de 19,5% à 7,39 milliards d'euros.

S'agissant de sa solvabilité, la banque allemande affiche un ratio de fonds propres durs de 10,8%, en amélioration de 0,2 point sur le trimestre. Il est conforme aux attentes. Deutsche Bank a précisé que la cession de sa participation de 19,99% dans la banque chinoise Hua Xia Bank, attendue ce semestre, aura un impact positif de 40 points de base.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant