La valeur du jour en Europe - ALTICE réorganise sa direction, le titre grimpe

le
0

(AOF) - Dexter Goei et Michel Combes confirment leur statut d'hommes forts de la galaxie Drahi. Les deux hommes viennent en effet d'être promus dans le cadre d'une réorganisation de la direction d'Altice, l'empire des télécoms fondé par l'homme d'affaires. Les investisseurs apprécient : le titre domine l'indice néerlandais AEX en progressant de 1,86% à 14,26 euros. Dans le détail, Dexter Goei passe donc, avec effet immédiat, de la direction générale d'Altice à la présidence. Il va aussi prendre en main les activités américaines suite à l'acquisition de Cablevision.

L'année dernière, Altice a donné un coup d'accélérateur à son développement aux Etats-Unis avec les acquisitions des deux cable-opérateurs Suddenlink et Cablevision. Dexter Goei va devoir maintenant intégrer les équipes et mettre en place les plans d'économies indispensables pour libérer des moyens financiers et ainsi permettre à Altice de rembourser les dettes contractées pour mener ces opérations. Suite à ces développements externes, les Etats-Unis représentent 40% de l'activité d'Altice.

De son côté, Michel Combes, actuellement directeur des opérations de l'opérateur, récupère la place laissée vacante à la direction générale. Tout en grimpant ainsi les échelons de la maison-mère Altice, Michel Combes conserve son poste de PDG de SFR, filiale française du groupe.

Depuis son arrivée au sein d'Altice en août dernier, Michel Combes s'est illustré dans la mise en place de la convergence entre contenus et réseaux souhaitée par Patrick Drahi. A la tête de SFR, il a notamment intégré ces dernières semaines les équipes d'Altice Media Group qui comprennent les actifs apportés par NextRadioTV (BFM, RMC...). Le 27 avril, il donnait le coup d'envoi de l'offensive d'Altice dans les contenus avec le lancement de nouvelles chaines SFR, destinées à ses abonnées, et BFM (Paris et Sport). Il était alors aux côtés d'Alain Weill, PDG de NextRadio TV qui s'est vu confier les activités d'Altice Media.

Enfin, en laissant ainsi les commandes à ses fidèles, Patrick Drahi se détache de l'opérationnel du groupe Altice. Le fondateur et propriétaire de l'empire quitte la présidence de l'opérateur et prend la tête d'un comité nouvellement créé qui déterminera l'agenda stratégique, opérationnel et technologique d'Altice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant