La valeur du jour en Europe - AHOLD et DELHAIZE tentent d'amadouer la FTC américaine pour tenir le calendrier de la fusion

le
0

(AOF) - Le dénouement approche pour Ahold et Delhaize, engagés depuis juin 2015 dans une fusion. Les deux distributeurs espèrent en effet finaliser l'opération d'ici la fin du mois mais sont toujours dans l'attente du feu vert de la FTC américaine. Pour l'obtenir, ils ont annoncé ce matin la conclusion d'accords avec des distributeurs américains en vue de la cession de 86 magasins qu'ils détiennent aux Etats-Unis. Tous ces accords d'achat sont soumis à l'approbation de la FTC et à l'autorisation et à la clôture formelle par la FTC de la fusion entre Delhaize et Ahold.

En attendant, ces mesures sont appréciées sur les marchés : le titre Delhaize gagne 1,39% à 102,25 euros à Bruxelles et Ahold s'adjuge 1,31% à 21,585 euros à Amsterdam.

Aux Etats-Unis, le distributeur néerlandais Ahold a réalisé en 2015 plus de 23 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit plus de 60% de ses ventes globales ce qui en fait de loin son premier marché. Du côté du belge Delhaize, l'exposition américaine est encore plus importante puisqu'il a réalisé près de 73% de ses ventes aux Etats-Unis l'année dernière.

Cependant, les cessions de magasins prévues devraient avoir un impact limité sur l'activité des deux groupes. Dans leur communiqué, Delhaize et Ahold indiquent que les 86 sites concernés représentent 4,1% du nombre total des magasins combinés américains des sociétés Ahold et Delhaize. Surtout, le directeur général de Delhaize a rappelé que le groupe fusionné aura une taille critique qui lui permettra de renforcer ses "stratégies locales" aux Etats-Unis.

Pour rappel, Delhaize et Ahold tablent sur des synergies globales post-fusion de 500 millions d'euros par an, à réaliser dès la troisième année suivant la clôture de la fusion.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant