La valeur du jour en Europe - Affaire 1MDB : Singapour sanctionne trois banques privées

le
0

(AOF) - Singapour a sanctionné plusieurs banques privées, dont deux suisses, dans l’affaire du fonds souverain malaisien 1MDB. L’autorité monétaire de Singapour (MAS) a notamment condamné UBS (-0,07% à 13,62 francs suisses) à payer une amende de 1,3 million de dollars singapouriens, soit 849 000 euros, en raison des défaillances constatées dans leurs contrôles en matière de blanchiment d’argent. Celles-ci sont cependant liées à certains employés et ne sont pas générales. Pour les mêmes motifs, la banque de Singapour, DBS, doit payer 1 million de dollars singapouriens.

La sanction a en revanche été plus lourde pour la banque privée suisse Falcon Private Bank qui ne peut plus exercer ses activités dans la cité-Etat. La MAS l'accuse d'une absence grave et durable de compréhension de la politique anti-blanchiment d'argent de Singapour. Elle a de plus été condamnée à payer une amende de 4,3 millions de dollars singapouriens.

Pour sa part, l'autorité de régulation bancaire suisse (Finma) a confisqué à Falcon Private Bank ses gains obtenus illégalement pour un montant de 2,5 millions de francs suisses et interdit à la banque pour une durée de trois ans de conclure de nouvelles relations d'affaires avec des personnes politiquement exposées venant de l'étranger.

"Falcon Private Bank SA a gravement enfreint les dispositions en matière de blanchiment d'argent en ne procédant pas à des clarifications suffisantes des relations commerciales et des transactions enregistrées en Suisse, à Singapour et à Hong Kong en lien avec le fonds souverain malaysien 1MDB", a expliqué la Finma. Cette dernière a averti que la banque se verra retirer sa licence en cas de récidive.

Le fonds souverain malaisien 1MDB est accusé de blanchiment d'argent dans plusieurs pays et de détournement de fonds.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant