La valeur du jour en Europe - ADIDAS : prises de bénéfices après deux annonces sans surprises

le
0

(AOF) - Alors qu'il résistait jusque-là à la baisse du marché allemand, le titre Adidas a fini par céder sous le coup des prises de bénéfices. Avec une baisse de 1,28% à 112 euros, l'action sousperforme un Dax en recul de 0,54%. Les investisseurs ont donc pris leurs gains sur un titre qui a atteint lundi un nouveau plus haut historique à 114,1 euros et qui reste sur une progression de plus de 24% depuis le début de l'année. La décision annoncée par Adidas de se séparer de la quasi-totalité de son activité dans le golf n'a donc pas particulièrement enchanté les opérateurs.

D'abord, elle était attendue depuis que le fabricant d'équipements de sport avait annoncé en août dernier qu'une banque d'investissement avait été mandatée pour réfléchir aux différentes options qui se présentaient à lui concernant cette activité.

Ensuite, les analystes sont nombreux à avoir déjà intégré la cession des marques TaylorMade, Adams et Ashworth, principaux actifs d'Adidas dans le golf, dans leurs prévisions. Certains pointent aussi la faiblesse du segment golf au sein du groupe : en 2015, Adidas a tiré 5% de ses revenus de ce sport à 902 millions d'euros.

En se débarrassant de la plupart de ses actifs sur ce segment, Adidas va aussi se séparer d'une activité en décroissance constante (-13,2% en 2015 après -27,7% en 2014) et qui a nécessité de nouvelles mesures de soutien (marketing, réduction de coûts logistiques...) l'année dernière. Reste que le groupe ne va pas totalement déserter les greens de golf puisqu'il va s'attacher à développer sa marque Adidas Golf et promet des innovations sur l'équipement.

L'autre actualité du jour - les résultats trimestriels - n'a pas non plus réservé la moindre surprise puisque Adidas avait déjà publié des résultats préliminaires la semaine dernière. Il a donc logiquement confirmé la hausse de 46,9% de son bénéfice net, celle de 16,8% de ses ventes et le relèvement de ses objectifs annuels.

Le fabricant d'équipements de sport vise pour 2016 une croissance de 15 à 18% de son bénéfice net et de 15% de ses ventes à taux de change constants cette année. Sa précédente prévision donnait une croissance de 10 à 12% de son bénéfice net et de 10 à 12% de ses ventes à taux de change constants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant