La valeur du jour en Europe - ADIDAS chute, le nouveau boss s'attaque à la restructuration de Reebok

le
0

(AOF) - Adidas fait aujourd'hui l'amère expérience que les arbres boursiers montent rarement jusqu'au ciel. Alors qu'elle reste sur un bond de plus de 52% depuis le début de l'année et qu'elle a atteint le 20 octobre un niveau historique de 159,5 euros, l'action de l'équipementier sportif chute de 6,41% à 137,3 euros. Au milieu de résultats trimestriels sans grande surprise, les investisseurs ont tout de même repéré une annonce qui a gâché la première présentation du nouveau PDG : le résultat opérationnel du quatrième trimestre sera pénalisé par des charges de restructuration de 30 millions d'euros.

Kasper Rorsted, arrivé en début d'année chez adidas en provenance d'Henkel, a donc décidé de s'attaquer au redressement de sa marque Reebok. De plus, comme prévu par son plan "Creating the New", le groupe va augmenter ses investissements cette année. Adidas s'attend désormais à ce que le ratio annuel dépenses opérationnelles sur ventes soit stable par rapport à l'année dernière, à 29,2%, alors que la précédente estimation le donnait en baisse.

En dépit de ces annonces, adidas a bien tenté de rassurer en maintenant sa prévision d'une hausse de 1 point de sa marge opérationnelle en 2016 à 7,5%. Son bénéfice net des activités poursuivies est toujours attendu en croissance de 35 à 39%, sans doute dans le haut de la fourchette de 975 millions à 1 milliard d'euros. Enfin, les ventes annuelles d'adidas devraient ressortir en croissance de 15 à 20% à changes constants.

Au troisième trimestre, l'équipementier a fait état d'une croissance de 14,7% de son bénéfice net des activités poursuivies à 387 millions d'euros au troisième trimestre. Le résultat opérationnel de l'équipementier sportif a augmenté de son côté de 11,5% à 563 millions d'euros, soit une marge de 10,4% (-0,2 point). Les ventes trimestrielles d'adidas ont enfin progressé de 13,8% (+17% à changes constants) à 5,4 milliards d'euros. Les analystes anticipaient un bénéfice net de 377 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,4 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant