La valeur du jour à Wall Street - WALT DISNEY en hausse après des trimestriels supérieurs aux attentes

le
0

(AOF) - Walt Disney (+1,53% à 98,14 dollars) surperforme nettement le marché américain après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe de divertissement et de médias a enregistré au troisième trimestre un bénéfice de 2,6 milliards de dollars (+5%), soit 1,59 dollar par action. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de divertissement s'est élevé à 1,62 dollar, dépassant de 1 cent le consensus FactSet. Les revenus trimestriels de Walt Disney ont progressé de leur côté de 9% à 14,28 milliards alors qu'ils étaient attendus à 14,15 milliards.

La principale contributrice à cette croissance des revenus du groupe est l'activité Studio Entertainment. Son chiffre d'affaires a en effet bondi de 40% à 2,84 milliards de dollars, tiré par les succès de ses films Le livre de la jungle, Captain America ou encore Le Monde de Dory.

Ce dynamisme a permis de compenser une croissance encore faible de la division Media, qui a représenté au troisième trimestre 41% du chiffre d'affaires total de Walt Disney. Les revenus de cette activité ont progressé de 2% à 5,9 milliards, dont seulement 1% pour l'activité de câble dont le navire-amiral ESPN a continué à perdre des abonnés. Certes, les revenus publicitaires sont en hausse mais ESPN doit faire face à une nouvelle inflation des coûts de sa grille. Pour tenter de stopper l'érosion de sa base d'abonnés, et ainsi garantir ses revenus et de la rentabilité futurs, le groupe a en effet investi massivement dans les droits sportifs au cours des dernières années.

Depuis plusieurs trimestres, l'attention des investisseurs se focalise à chaque publication sur les performances d'ESPN et les marchés scrutent la moindre perspective d'amélioration. Cette fois, ils ont visiblement apprécié le mouvement stratégique initié par Walt Disney avec l'entrée au capital de BAMTech, spécialiste du streaming vidéo sportif, à hauteur de 33% avec une option pour acquérir la totalité des parts dans les prochaines années.

Signe que cette opération est particulièrement stratégique pour le groupe, ce dernier a mis 1 milliard de dollars sur la table pour entrer au capital de BAMTech.

Pour JPMorgan, Walt Disney tente ainsi de rééquilibrer son activité dans les médias entre les nouvelles technologies et nouveaux modes de consommation des programmes et la télévision câblée plus traditionnelle. Avec BAMTech, Walt Disney met la main sur un portefeuille de droits sportifs dans le base-ball notamment, qui va lui permettre d'améliorer l'offre de sa chaine ESPN.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant